LOADING CLOSE
Déchets de chantier

Que deviennent les déchets collectés sur les chantiers ?

Pour chaque type de déchet  non dangereux collecté, il existe une filière de recyclage permettant de donner une seconde vie au produit. Toutefois, (et c’est bien là que réside l’un des principaux atouts de la solution proposée par Geode environnement) cette revalorisation n’est possible que lorsque les matériaux collectés sont préalablement correctement triés.

Aujourd’hui, grâce à des partenariats avec des acteurs de la filière recyclage, 80% du volume de déchets collecté par Geode environnement trouvent un débouché. Les bons de pesée fournis par les partenaires recycleurs de l’entreprise permettent de garantir de la traçabilité des matériaux.

  • 100% du bois collecté est recyclé et utilisé comme combustible au sein de chaudières industrielles installées au sein de piscines municipales ou de serres.
  • 100% des palettes récupérées sont remises sur le marché ou, à défaut de qualité suffisante, broyées pour intégrer la filière bois précitée.
  • 100% de la ferraille est recyclée : collectée par des recycleurs nationaux, elle est massifiée puis acheminée vers des fonderies pour servir de matière première dans l’industrie.
  • 100% du carton est recyclé au sein de centres de production de carton.
  • 100% des chutes de plaques de plâtres sont acheminées vers l’une des 3 principales usines françaises spécialisées dans le recyclage de ce matériau.
  • 100% du carrelage collecté est concassé pour entrer dans la fabrication de remblais pour les chantiers de travaux publics.
  • Les bâches plastiques sont, quant à elle, transformées en balles de 150 Kg. Fondues, elles sont ensuite réutilisées pour fabriquer de nouveaux produits.
  • Les déchets non dangereux mais non recyclables, qui représentent environ 20% des déchets collectés sur un chantier de construction de maison individuelle, sont, quant à eux, acheminés dans des centres de traitement agréés pour y être enfouis. C’est le cas, par exemple, actuellement, des plaques de polystyrène, des chutes de laine de verre, des sacs vides d’enduits…).

 

En 2017, Geode environnement a collecté 1100 tonnes de déchets, uniquement sur le département-pilote du Finistère. C’est dire le potentiel du réseau, qui compte à présent 18 affiliés exerçant leur activité sur 22 départements français. RDV fin 2018 pour un premier bilan national !